clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Marco et l’Académie Française : Quand Di Vaio rime avec #Divayer

New, 1 comment

L’oeuvre de Marco Di Vaio fera-t-elle partie des évènements qui passe, parfois, à la postérité?

David Butler II-USA TODAY Sports

C'est la rentrée, la nouvelle édition du dictionnaire Larousse est sortie et vous avez peut-être vu les affiches fleurir dans les couloirs glauques du métro.

Dans cette édition 2014, on sait qu'entre Bob Marley et Karl Marx, nous trouverons Pauline Marois, on sait aussi que de nouveaux termes comme "Nomophobe" ou "Googliser" ont fait leur entrée dans la bible académicienne (que voulez-vous, il faut bien savoir vivre avec son temps).

Les manitous de la langue française doivent donc déjà potasser sur l'édition 2015 de leur thésaurus encyclopédique et j'aimerais pouvoir leur soumettre une suggestion, un nouveau verbe "so trendy": Divaye!

C’est un vrai marqueur[Di Vaio].Il est une machine comme Terminator Marco Schallibaum


Pendant que l'Impact atomisait tranquillement le New England Revolution ,dimanche soir, la twittosphère #IMFC piaillait de superlatifs plus dithyrambiques les uns que les autres. Au centre de toute les attentions, la performance DiVaiesque de Marco Di Vaio.

Ce soir là, un nouveau mot est apparu, un hashtag utilisé à toutes les sauces dans le monde virtuel montréalais: #Divayer. Et c'est l'équipe de Soccer Sans Frontières qui y a pensé!

Pour les néophytes qui ne savent toujours pas de quoi on parle, nous pourrions vous le définir comme suit:

Divayer:
Au soccer, action de but où le contrôle permet de
crocheter l'adversaire direct, avant de conclure par un but
de l'intérieur du pied (si possible en lucarne).

C'est certain, suite à ce match, la machine s'est emballé, éclipsant même la superbe performance d'Hassoun Camara, pourtant l'auteur de deux passes décisives. Malheureusement pour HC6, nous n'avions d'yeux que pour notre DP.

Nous nous sommes même demandés si Di Vaio ne faisait pas partie des meilleurs joueurs de l'histoire de la MLS. Une question bien montréalaise, mais n'oublions pas que c'est à la fin de la foire qu'on ramasse les bouses.

Dans la semaine, dans la foulée de cette nouvelle performance, Marco a annoncé qu'il ne savait pas s'il prolongerait son contrat d'un an. Poser la question, c'est y répondre et il est presque certain que nous ne le reverrons pas dans l'uniforme bleu-blanc-noir l'an prochain.

Si cela s'avère juste, que fera l'état-major dans les bureaux du stade? Le public n'acceptera pas d'être déçu avec une recrue de deuxième ou de troisième zone. Nous voudrons continuer à voir un attaquant capable de #Divayer ses adversaires. Sera-t-il un DP? Sera-t-il aussi efficace?

Rien n'est moins sur car il n'y a qu'un seul Marco Di Vaio.

Il nous faudra donc nous contenter de le regarder et de savourer ses derniers matchs. Il a dit vouloir s'arracher jusqu'à la fin de la saison et peut-être que grâce à lui, nous irons chercher la coupe.

Nous pourrons alors dire à nos enfants: "Moi, j'ai vu Di Vaio divayer!"

Et ils nous répondront: "Papa, ça veut dire quoi " divayer "?".

Ils n'auront alors qu'à ouvrir le dictionnaire...