FanPost

Jesse le GRAND

Je n’ai pas pu assister au match de samedi dernier mais je l’ai écouté grâce à mon enregistreur personnel. J’avais donné mes billets à des amis et je suis content de vous apprendre que l’Impact compte 2 nouveaux fans dans ses rangs. De ce que j’ai lu et vu, l’ambiance dans le stade était survoltée. L’Impact, encouragé par la foule, s’est encore imposé dans sa forteresse, qu’est devenu le Stade Saputo. Même après un début de match difficile, qui a vu San Jose prendre les devants et dominer une bonne partie de la première demi, la troupe de Jesse Marsch s’est ajustée et est revenu de l’arrière pour remporter le match contre la meilleure équipe du circuit.

Je ne sais pas si parmi vous il y a des gens qui se sentent choyés, voir même privilégiés d’assister à cette transformation spectaculaire que nous voyons. L’Impact ne joue pas comme une équipe d’expansion. Cette métamorphose s’est amorcée, selon moi, avec l’arrivée du club au Stade Saputo. Le onze montréalais semble cependant être passé à un autre niveau à partir du match amical contre l’Olympique Lyonnais. Depuis cette rencontre, le club a gagné tous ses matchs (4). Il a évolué pour devenir un groupe mature, qui a compris comment jouer ensemble; et il semble y avoir une très bonne chimie entre les joueurs.

Jesse Marsch est le GRAND artisan de cette équipe. Il a accumulé les bons coups, du repêchage d’expansion au « SuperDraft » de la MLS, sans oublier les signatures faites lors de la période de transferts internationaux. Il a trouvé le moyen de bien mélanger l’expérience des vétérans et la fougue de la jeunesse. Ce samedi, il nous a démontré, encore une fois, qu’il était aussi un bon coach et un bon tacticien. Les ajustements apportés à sa formation, après le carton rouge d’Hassoun Camara, en plein milieu de la 1ère demi et ensuite ceux apportés pour la 2e demi, comme de faire jouer Patrice Bernier un peu plus haut, nous démontre que Joey Saputo et Nick De Santis ont fait le bon choix en choisissant Jesse Marsch pour les débuts de l’Impact en MLS. Dire qu’il y a à peine quelques semaines encore, il y avait des gens qui demandaient sa tête. Soudainement, ils auraient tous disparu ou vu que l’Impact gagne c’est beaucoup moins populaire comme sujet. Ces gens ne devraient-ils pas avoir le courage de leurs convictions passées et continuer leurs demandes, puisqu’il continue de diriger l’équipe de la même manière qu’avant tous ces bons résultats?

L’Impact ne fera peut-être pas les séries; mais Jesse Marsch m’avait déjà impressionné lors de son introduction comme entraineur-chef. Il m’a ensuite subjugué par sa façon de guider l’équipe en début de saison et il continue de me séduire avec les performances de l’équipe depuis quelques semaines. J’espère que le conte de fée continuera encore longtemps.



In This FanPost

Teams