FanPost

C'est une question de culture

Voilà que la sixième saison de l'Impact s'est terminée que tous les yeux sont rivés sur la prochaine saison. Mauro Biello a été démis de ses fonctions, sans trop de surprise. Mais c'est le discours du président, M. Joey Saputo, qui m'intrigue davantage. On recherche quelqu'un qui connaît les rouages du football moderne dans son entièreté. Fini les expériences et les tentatives. Avec les critères qu'a énoncé Saputo, il a clarifié une chose: Il veut imprégner et assumer son identité européenne au sein d'un championnat américain. Les moyens avec lesquels il compte s'y prendre sont flous, mais vous comprendrez déjà que ne fait que citer le président. Il assume maintenant ses interventions. Alors, maintenant, considérons-le comme un président interventionniste. La récréation est terminée pour les hommes du cru, Braz et de Santis. Ils doivent maintenant livrer. Le président veut du jeu attractif et veut gagner, c'est l'ambition qu'il a affiché, sans trop élaborer. Il cherche cet homme depuis juillet, et ce, à l'insu des locaux Braz et de Santis. Plus que jamais, le projet de Saputo d'imbriquer ses deux clubs prend forme, puisqu'il ne consulte que ses gens de Bologne. Et le voici, ce changement de culture. Après tout, l'Académie fonctionne à plein régime, mais sans toutefois faire graduer un des jeunes, et ceci dû à la frilosité des entraîneurs antérieurs. Et par cela, nous devons comprendre que ces derniers n'ont jamais été mandatés pour faire cela. On leur disait de gagner, alors qu'on nous disait que la formation était importante et bla bla bla... Bref, partisans, buvez nos paroles, mais pas nos actions. La modernité est maintenant à l'ordre du jour dans ce club, où la nécessité de gagner est importante pour la fidélisation d'une frange de sceptiques du football qui doivent occuper 5 000 sièges pour assurer des salles combles à tous les soirs de matchs. Qualité de jeu, produit local, joueurs internationaux efficaces et représentatifs en terme de marketing. Et pour piloter cette modernité, un entraîneur qui a de l'expérience substantielle en Europe, ayant remporté des titres, et un homme qui sait faire progresser des jeunes. C'est un énorme chantier. À la hauteur de l'investissement que Saputo est prêt à mettre sur le futur staff de cette équipe. Une panoplie de noms ont frayé la manchette pour le futur entraîneur (qui sera en fait plus qu'un entraîneur, pratiquement un manager à l'anglaise), et franchement nous sommes tous en Joey Saputo attente, sur nos appuis. Le seul qui, à mon avis, qui correspond à presque tout ce que l'Impact a besoin, c'est Rémi Garde. Il n'a pas énormément d'expérience comme entraîneur principal, sauf qu'il provient de l'école de l'Olympique Lyonnais. Et plusieurs spécialistes s'accordent pour dire que c'est un des meilleurs clubs formateurs d'Europe. Alors, si on veut installer une vraie culture avec de la jeunesse bien encadrée sur le terrain, du jeu vif et intéressant, nous devons clairement nous diriger vers un candidat comme lui. Sans compter la sempiternelle question du français... Bref, impatient comme vous tous de connaître le nom du nouvel élu! J'en suis à mon premier billet de plusieurs à venir, et je suis impatient de pouvoir partager et échanger avec vous!