clock menu more-arrow no yes

Filed under:

L'Impact perd la Mapp.

New, 2 comments

Pour le premier match de la saison, l'Impact continue sur sa série négative à l'extérieur de la saison dernière en perdant 1-0 face au DC United. Mais pire qu'une défaite pas si surprenante, Justin Mapp a été évacuée en civière, victime d'un coude disloqué.

Camara, après ce tacle, Arrieta de courir.
Camara, après ce tacle, Arrieta de courir.
Brad Mills-USA TODAY Sports

Evan Bush (4/10): Paraît mal sur le premier but de DC United, une sortie si loin n'était pas obligatoire, surtout vu l'endroit où était Arrieta. Si Bush veut devenir un vrai numéro 1, il doit effectuer des arrêts clés, comme au dernier match. De plus, le revirement commence par un autre mauvais dégagement de sa part.

Donny Toia (6/10): Pas trop occupé en première mi-temps, écarte bien le jeu, si DC penche plus de l'autre coté, ce n'est peut-être pas une coïncidence. Encore un peu timide offensivement, mais chaque montée est savamment calculée.

Laurent Ciman (5/10): Veut jouer juste, un peu trop. Veut être agressif, un peu trop. Too much. Pas assez patient, se lance trop vite et cela créer des ouvertures dans son dos. Fin de match difficile, ses relances terminaient dans les pieds des joueurs adverses. Doit encore s'acclimater à la MLS.

Bakary Soumare (7/10): Bakary s'occupe de la sale job. Quand Ciman se rate, il est là, quand Camara monte trop, il est là, un bouche-trou comme on les aime. Ferme l'axe rapidement et efficacement. Par contre, lent sur le but et ne peut donc gêner Arrieta. Un mur, donc.

Hassoun Camara (6/10): Positionnement plus agressif, mais quelque peu brouillon, aide l'Impact à monter avec le ballon. Après le but, se lance plus en attaque et permet à Mapp d'être plus libre. Par contre, attention à son positionnement défensif qui est souvent trop haut, comme sur le but des locaux où on le cherche encore.

Callum Mallace (5/10): Timide, tente de briser les lignes par des passes, n'hésite pas à tenter des passes difficiles, mais manque un peu de confiance. Dois montrer plus de caractère et faire parler ses pieds, l'équipe a besoin de ses relances pour commencer des attaques.

Nigel Reo-Coker(c)(4/10): Présence physique importante, si les relances ne dépendent pas que de lui, l'Impact se porte mieux. Le mauvais NRC en deuxième mi-temps, énormément de ballons perdus, de passes téléphonées, semble nerveux avec le ballon, do you want a cup of tea?

Dilly Duka (5/10): Remuant, pars en contre à mille à l'heure, mais de trop loin donc lorsqu'il arrive près de la surface, il est au bout du rouleau. Semblait un peu fatigué lors du deuxième acte. En deuxième mi-temps, il perd beaucoup trop de ballons et ne fait plus la différence en 1 contre 1.

Ignacio Piatti (2/10): Un fantôme à traverser le terrain du RFK Mémorial Stadium, le génial Argentin n'a pas été l'égal de lui-même, à noter que Arnaud à très bien défendu face à lui. L'Impact aurai aimé compter sur sa folie, mais cet après-midi, Nacho était peu inspiré.

Justin Mapp (Coeur brisé): Mapp est nonchalant, mais à chaque touche de balle, on lui pardonne. Disparait en deuxième mi-temps jusqu'au but de DC. L'Impact a le ballon et Mapp joue mieux, sans surprise. 83e, sur une montée, Mapp s'écroule et ne se relève pas, la réaction de Hamid dit tout, la blessure est grave. Courage, l'artiste.

Jack McInerney (4/10): Début de match intense, trop discret ensuite, mais l'incapacité de l'Impact à arrivé dans les 30 derniers mètres le pénalise. Encore une fois, dur d'évaluer la prestation quand le joueur est esseulé devant. Il va tout de même devoir montrer plus d'envie.

Frank Klopas (6/10): S'entête à son milieu à deux, avec Reo-Coker qui n'apporte pas grand-chose, encore une fois. Une tactique un peu plus aventureuse que lors du dernier match, espérons que sa ne le dégoute pas, car son équipe à du ballon, reste à trouver comment l'exploiter. Par contre, beaucoup de facettes négatives sont en bonnes voies de se corriger.

Entrés en cours de jeu:

Cameron Porter (5/10): Entré à la 70e pour JackMac. Amène de l'énergie, de l'envie, ce qui manque à JackMac, donc. Par contre, comme le numéro 99, il ne reçoit presque aucun ballon, dur de briller dans ces conditions. Se promène sur le flanc de l'attaque, ce qui ouvre le jeu, sa mobilité est intéressante.

Eric Alexander (6/10): Entré à la 76e pour Piatti. Dans ce contexte, amène plus que Piatti, défend bien et crée du mouvement, ce qui manquait cruellement au Bleu-Blanc-Noir. À voir sur la durée, mais semble être une bonne acquisition. Avec la blessure de Mapp, il aura des minutes pour nous conquérir, Alexander the Great?

Dominic Oduro (x): Entré à la 85e pour Mapp. Na pas assez joué pour être noté.