clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Montréal et Ottawa: Opportunités de prêt

Il y a plusieurs Montréalais qui pourraient bénéficier d'un prêt à Ottawa.

Peter G. Aiken-USA TODAY Sports

Je vous ai parlé des liens entre le Fury d'Ottawa et de l'Impact de Montréal à plusieurs reprises dans ces pages. Ces connexions sont nombreuses et conviviales. Ottawa a emprunté un nombre important de joueurs de Montréal au cours des deux dernières années. Siniša Ubiparipović, Pierre Rudolph-Mayard et Tony Donatelli ont servi à la fois pour l'Impact dans la NASL, et aussi pour le Fury de Marc Dos Santos. Au moins 4 joueurs de FC Montréal, ou diplômés de l'Académie de l'Impact, jouaient pour ​​le Fury en 2015, incluant Jérémy Gagnon-Laparé. La plupart seront de retour en 2016.

Encore une fois, les liens entre les deux villes sont forts.

Mais Ottawa cherche à remporter un titre l'année prochaine. Gagner la saison d'automne n'était pas assez pour cette équipe et 10,000 spectateurs pour le premier match des séries éliminatoires d'Ottawa était un signe que le club peut arriver à de grands résultats. Ils vont avoir besoin d'un nouvel entraîneur, puisque Marc Dos Santos quitte pour la MLS, ainsi que quelques nouveaux joueurs pour participer à un NASL plus grand et plus fort en 2016.

La NASL a ajouté 3 nouvelles équipes pour la saison prochaine. La ligue est de plus en plus concurrentielle et ajoute plus de grands noms. La légende espagnole Raul a pris sa retraite la semaine dernière du Cosmos de New York... après avoir éliminé Ottawa en finale. Le Fury veut ce genre de puissance, mais l'équipe est retenue par un budget serré et les coûts de déplacement élevés. Espérons que Montréal remarquera cela et utilisera la faim d'Ottawa pour donner à certains de leurs joueurs en développement une chance dans une autre ligue en prêt.

Je pense que les joueurs suivants pourraient bénéficier d'un prêt à Ottawa.

Kyle Bekker

Le natif d'Oakville n'a pas montré, sauf à la fin de la saison, qu'il a ce qu'il faut pour rivaliser dans le soccer nord-américain. Malheureusement, je ne vois pas Bekker dans le départ pour l'Impact en 2016, comme il a rarement été utilisé autrement que comme un substitut en 2015. Certainement, il cherche à jouer autant de minutes que possible pour mettre en valeur son talent, non seulement pour les clubs de la MLS ou internationaux, mais pour l'équipe nationale canadienne aussi. Bekker a été récemment exclu de l'équipe nationale au cours de leurs jeux récents contre le Honduras et le Salvador et tentera de devenir visible sur le radar de l'entraîneur-chef Benito Floro en 2016. Jouer aux côtés du capitaine canadien Julian de Guzman aidera certainement avec une de ces exigences. De plus, faire partie de l'équipe qui a dominé la NASL en 2015 va certainement lui permettre de jouer plus que d'être un substitut dans la MLS.

Maxime Crépeau

Tout d'abord, il convient de préciser qu'Ottawa a le meilleur gardien dans la NASL: Romauld Pieser. Il a remporté le Gant d'or et établi deux records en 2015. Ottawa n'a pas besoin d'un autre gardien. Ils doivent cependant avoir un deuxième choix et la négociation de leur deuxième gardien pour un prêt de haute qualité comme Crépeau permettrait de libérer un peu d'argent à investir dans un autre attaquant de haute qualité. Crépeau pourrait également compléter et former le produit de l'académie d'Ottawa Walid Cassis, un natif bilingue d'Ottawa, dans le style de la USL et MLS. En outre, la formation sous le meilleur gardien dans la NASL serait un avantage pour Crépeau, qui a vu peu de temps de jeu avec l'Impact depuis qu'il a rejoint l'équipe en 2014.  Il serait une sauvegarde pas chère et efficace pour Peiser, qui est assez bon pour agir à titre de mentor et de formateur.

Jérémy Gagnon-Laparé

JGL a fait 16 apparitions pour FC Montréal et 2 pour le Fury en 2015. Il est un joueur très talentueux et doué mais est malheureusement sous-utilisé par FC Montréal et l'Impact. En raison du moment de son arrivée, il était inéligible pour participer aux séries éliminatoires de la NASL mais a été efficace dans les deux apparitions pour le Fury d'Ottawa - surtout devant la défense très capable. Il jouera plus avec Ottawa qu'avec l'Impact et obtiendra plus de visibilité à un niveau supérieur à la NASL que la USL. Son prêt devrait être étendu à la totalité de la saison 2016 et les séries éliminatoires de la NASL. De plus, en dépit d'être appelé à l'équipe nationale en 2013-2014, il a été seulement appelé à la U-23 en 2015. Peut-être que jouer à Ottawa fera gagner à JGL une place sur l'équipe nationale une fois de plus?

Les liens profonds

Nous ne savons pas combien de joueurs Ottawa s'est engagé sous contrat pour la saison 2016. Cependant, je pense que nous pouvons dire que les fans d'Ottawa sauraient accueillir l'un de ces trois joueurs dans leur équipe l'année prochaine.

Après tout, nos deux villes ont déjà des liens profonds. Pourquoi ne pas les utiliser à notre avantage?