clock menu more-arrow no yes

Filed under:

L'IMFC embrase la journée.

Depuis plusieurs semaines, chaque partisan de l'Impact n'avait que des rumeurs plus folles les unes que les autres à se mettre sous la dent. Le calme avant la tempête.

Bon, les gars, on bouge? Attendons Braz...
Bon, les gars, on bouge? Attendons Braz...
Eric Hartline-USA TODAY Sports
Le nouveau joyau IMFC.

Si les moult arrivées pouvaient avoir un certain effet de surprise, le fait que l'Impact de Montréal cherchait à s'améliorer était connu de tous. Par ailleurs, le premier "gros coup" du club fut Laurent Ciman, joueur international belge et ex-Standar de Liège. Une pluie de bons commentaires s'en ait suivi, des entrevues et des images du nouveau défenseur circulait partout sur la toile en plus d'un nouvel intérêt vis-à-vis le Bleu-Blanc-Noir de la part des partisans et, enfin, des médias de masse.

Les commentaires élogieux semblent bel et bien justifiés, le défenseur devra néanmoins les confirmer sur la pelouse, car le terrain ne ment pas. Mais, en ne succombant pas au glamour (coucou Toronto), en creusant et en cherchant soigneusement la prochaine pierre précieuse, le XI montréalais en a déniché une très bonne et surprenante... l'or en ciment.

Quoi de mieux qu'une journée échangiste.

Malgré l'acquisition d'un joueur dit "clé" et d'une couverture médiatique qui lançait des fleurs à l'Impact, le travail n'était pas complété, d'ailleurs, l'est-il désormais? En premier lieu, c'est Felipe Martins qui troque la piste de danse du Stade Saputo pour celle du Red Bull Arena. Une rumeur qui courrait depuis fort longtemps, due en partie par l'envie de Felipe de virevolter ailleurs. En retour, l'Impact obtient Ambroise Oyongo, défenseur latéral gauche et international camerounais.

Espérons seulement qu'à l'instar d'un Jack McInerney à son arrivée, les rumeurs de départ vers le Vieux-Continent ne se réalisent pas et qu'il puisse enfiler le maillot montréalais. Mais encore, le milieu de terrain Eric Alexander est inclus dans la transaction, en plus d'argent d'allocation et d'une place de joueur étranger pour la saison qui approche.

La surprise Oduro

Un échange avec Toronto? Et oui, un chassé-croisé entre équipes rivales est toujours plus intéressant, ça rajoute du piquant! Même si Dominic Oduro aime se promener (IMFC sera sa septième équipe(!!)) la transaction peut surprendre. L'acquisition d'un attaquant tel que Oduro amène des interrogations mais aussi des indices. Par exemple, l'interrogation autour de JackMac comme seul attaquant semble régler, on ne pense pas qu'il puisse tenir se rôle, en espérant que ce challenge le pique dans son orgueil et que JackMarque... S'il est encore au club.

Car, Oduro est un attaquant au profil différent, un artilleur plus mobile, qui permet à Frank Klopas de pouvoir varier de schémas tactiques durant les matchs et aussi, de garder son 4-2-3-1 de la saison dernière. Par contre, l'Impact chercherait toujours son JD en attaque, un gros nom, en espérant un regalo di Natale en retard...