clock menu more-arrow no yes

Filed under:

12e semaine MLS : Le Derby Cascadia

Landon Donovan répond à Jurgen Klinsmann et les Whitecaps de Vancouver prennent leurs places dans l'Ouest.

Anne-Marie Sorvin-USA TODAY Sports

Match de la semaine

Vancouver Whitecaps 2 - 2 Seattle Sounders

Vancouver et Seattle sont souvent impliqués dans les matchs les plus excitants de la semaine. Ici, Erik Hurtado montre tout son talent en déjouant Alonso et Traore avant d'ouvrir la marque. Sur le deuxième but de Vancouver, Stefan Frei fait un énorme cadeau à Gershon Koffie qui marque dans un but désert. Chad Barrett et Gonzalo Pineda ont marqué pour Seattle, Pineda sur penalty.

Autres matchs

DC United 2 - 0 Houston Dynamo

Fabian Espindola n'est pas la seule acquisition de Washington cette saison, mais c'est certainement lui qui a le plus grand impact sur la dynamique de cette équipe. Menace constante, il compte ici le deuxième but en plus d'ajouter une passe décisive sur le premier du match, marqué par Chris Rolfe.

Los Angeles Galaxy 2 - 1 FC Dallas

En l'absence de Landon Donovan (qui s'apprêtait à recevoir probablement la nouvelle la plus difficile à avaler dans sa carrière de joueur), Robbie Keane a fait le boulot, pas que l'on soit surpris. Il a marqué le premier et son coéquipier Gyasi Zardes le deuxième. Dallas a menacé en fin de match, mais ce fut insuffisant. Après avoir obtenu cinq victoires à leurs sept premiers matchs, Dallas n'a pas connu la victoire à ses sept derniers.

Sporting Kansas City 2 - 2 Toronto FC

Le Toronto FC version 2014, c'est différent, et dans ce match, on en a la preuve. Perdant déjà 1-0 en deuxième demie, Caldwell écope d'un carton rouge. On s'attend alors à ce que le Sporting enchaine avec 1-2 buts pour gagner confortablement, mais les Reds, menés par nul autre que Collen Warner, reviennent de l'arrière à deux reprises.

New York Red Bulls 1 - 2 Portland Timbers

Maximiliano Urruti, révélation de ce début de saison chez les Timbers, a marqué un doublé pour assurer la victoire à son équipe à New York. Bradley Wright-Phillips a marqué son 10e but dans une cause perdante.

Columbus Crew 2 - 0 Chicago Fire

Federico Higuain a été dans une classe à part dans ce match, avec deux passes décisives parfaites, dans le dos des défenseurs, pour Ethan Finley et Jairo Arrieta. Mine de rien, c'est une première victoire en neuf matchs pour Columbus.

New England Revolution 2 - 1 DC United

L'équipe du début de saison selon moi, les Revs, continue de faire mal à leurs adversaires. Cette fois, Washington a payé. Les jeunes Diego Fagundez et Patrick Mullins ont marqué dans la victoire. Eddie Johnson, revenant d'une suspension pour avoir fait trainé ses crampons sur Troy Perkins il y a deux semaines, a récidivé à son retour avec un autre carton rouge. Pour un autre geste stupide, cette fois, donnant un coup de pied à un joueur au sol. Rien de bien violent, rien de bien brillant.

Colorado Rapids 4 - 1 Montreal Impact

C'est toujours difficile de se sortir d'une mauvaise série et accorder un penalty à la 5e minute n'est probablement pas la meilleure façon de se remettre sur pieds. Les déboires de l'Impact se poursuivent encore une fois, au Colorado cette fois. Les Rapids n'ont pas volé la victoire. Deux buts de Dillon Powers, un pour Kamani Hill et Shane O'Neill, et avec quatre buts d'avance, même l'exploit individuel d'Andres Romero n'a pas inquiété le Colorado.

Real Salt Lake 0 - 0 FC Dallas

Loin d'être le match de la semaine, cette confrontation n'était quand même pas ennuyante. Le manque de finition était flagrant toutefois. La preuve : sur les 15 tirs des Royaux, seulement un était cadré.

Los Angeles Galaxy 4 - 1 Philadelphia Union

Le retour précoce de Landon Donovan était attendu. Après avoir appris qu'il regarderait la Coupe du Monde du Brésil chez lui, en Californie, Donovan était de retour avec ses coéquipiers. Et il a fêté ça en grand, avec deux buts pour ainsi battre le record de la ligue pour le nombre de buts en MLS (135-136). Robbie Keane a été tout aussi solide avec un but et deux passes décisives. Maurice Edu, l'autre joueur coupé du camp américain, a marqué le seul but de l'Union.

San Jose Earthquakes 3 - 0 Houston Dynamo

Le Dynamo a mené pendant les 30 premières minutes, sans marquer. Les Quakes ont profités de leurs chances et en ont marqué trois. Elle est là la différence. Les occasions manquées du Dynamo en début de match sont revenues les hanter.