clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Jack McInerney en ville, du renfort pour Di Vaio.

New, 1 comment

Suprise suprise, vendredi dernier quand l'Impact de Montréal a annoncé l'échange d'Andrew Wenger vers Philadelphie pour Jack McInerney.

Hunter Martin

Soyons honnête, personne ne l'avait vu venir. Qui aurait cru que l'Impact réaliserait un coup fumant, un vendredi matin à 24 heures de son match contre les New York Red Bulls. Cette nouvelle a eu l'effet d'une bombe, alors qu'aucune rumeur ne circulait à cet effet. C'est pour cette raison que l'ensemble du paysage médiatique autour de l'Impact de Montréal a été surpris de cet échange.

Pour ma part, ce qui m'a le plus surpris, est le fait que l'Impact a réussi à transiger avec une équipe de la MLS. Nick De Santis répétait régulièrement qu'il était impossible de faire des transactions dans cette ligue.

Comment les dirigeants de l'Impact ont-ils réussi à sortir ce lapin de leur chapeau?

L'équipe de Joey Saputo échange un joueur qui n'évoluait clairement pas au bon poste, en la personne d'Andrew Wenger,  contre un  jeune attaquant  qui a encore un grand potentiel à exploiter. Où est la " pogne " comme on dit au Québec,  dans cet échange?

Jack McInerney est un joueur deux ans plus jeune et qui possède une plus grande expérience MLS qu'Andrew Wenger. " Jack Mac " a joué 95 matchs en MLS dont  53 en tant que titulaire. Wenger en a joué 51 au total dont 18 comme titulaire.

Il est aussi un meilleur marqueur, notamment avec 12 réalisations l'an dernier dont 6 dans les dernières minutes. Jack McInerney est un attaquant de 5 pieds 10 pouces qui peut tirer des deux pieds et qui est agile avec sa tête en plus d'être très bon sur les phases de jeux arrêtés.

Certains disent qu'Andrew Wenger gagne moins cher car il est "Génération Adidas" et bien non. Il n'a plus un contrat  "Génération Adidas"  et il commande un salaire de 222 000$ avec bonis, comparativement à Jack McInerney qui lui empochera 195 000$ pour la prochaine saison.

Il est à noter que les deux joueurs en sont,  semble-t-il,  à leur dernière année de contrat. Jack McInerney a une option d'un an supplémentaire que le club a confirmé qu'elle sera activée.


Notons que Frank Klopas avait effectué le même genre de vol l'an dernier en échangeant Robbie Rogers contre Mike Magee . Cette même transaction a relancé la formation du Chicago Fire leur permettant presque de se tailler une place en série.

La vraie question est de savoir pourquoi l'Union de Philadelphie a-t-il échangé Jack McInerney?

Certains journalistes qui couvrent l'Union affirment qu'il était devenu une source de distraction à l'entraînement. Parle-t-on ici d'un problème d'attitude? Était-il insatisfait de son utilisation ou de son début de saison? Je crois bien qu'on le saura très bientôt.

Peu importe les motifs de la séparation entre McInerney et l'Union, avec qui il évolue depuis l'âge de 16 ans, je ne vais pas m'en plaindre. L'Impact possède maintenant deux  attaquants de pointes et cela leur permettra de jouer à deux attaquants si Klopas le décide.

Le trio Gonzalez, McInerney et Di Vaio serait assurément un des plus dangereux, si on fait une bonne utilisation de ces trois joueurs. Il s'agit également d'un point positif pour Marco Di Vaio qui n'aura plus à devoir marquer tout les buts du club et aura donc moins de pression sur ses épaules.

Bref, je crois que l'Impact vient de faire une très bonne transaction, car Wenger n'allait nulle part.

Souhaitons-lui la meilleure des chances, car ce n'est pas faute d'avoir tout essayé, mais il n'était pas à sa place à Montréal.

Merci pour tout Andrew et longue vie au premier choix de l'histoire de l'Impact.