clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Semaine 7 en MLS: Arbitrage Généreux

Les arbitres ont vu rouge dans une semaine MLS avec moins de buts sauf pour deux clubs qui jouent en bleu.

Isaiah J. Downing-USA TODAY Sports

Cette semaine, les arbitres ont été généreux avec tout le monde, distribuant les cartons rouges un peu partout.

Match de la semaine

Vancouver Whitecaps 2 – 2 Los Angeles Galaxy

Le spectacle était au rendez-vous à Vancouver. Stefan Ishizaki a ouvert la marque pour Los Angeles. Le rapide Darren Mattocksa ensuite mis de la pression sur la défensive californienne pour provoquer une erreur et ramener les deux équipes à égalité, alors que Robbie Keane a répliqué 10 minutes plus tard. Mais le but de Kekuta Manneh est sans égal dans ce match. But égalisateur en fin de match sur une frappe puissante et précise d’en dehors de la surface de réparation. Sinon, le Canadien Rob Friend a plutôt connu un bon match, s’amenant en tant que substitut et obtenant entre autre la passe sur le but de Keane.

Autres matchs

New York Red Bulls 2 – 1 Philadelphia Union

Dans ce premier de deux matchs cette semaine pour Philadelphie, c’est l’équipe adverse qui a eu le dessus. AndrewWenger a obtenu quelques occasions dans la surface de réparation, mais n’a pas su conclure. C’est Thierry Henry qui a marqué le premier, sur une passe parfaite de Roy Miller. Lloyd Sam a ensuite doublé l’avance des siens 10 minutes plus tard sur un but de la tête. Ibrahim Sekagya (NY) a ensuite glissé pour sauver un but dans sa surface. Le hic c’est qu’il a touché le ballon avec la main, se prenant ainsi un carton rouge et accordant un penalty, marqué facilement par Sébastien Le Toux. Par contre, le second but n’est jamais venu et New York a remporté les trois points à la maison.

Philadelphia Union 0 – 0 Houston Dynamo

Pour son deuxième match, l’Union s’en voudra de n’avoir obtenu qu’un match nul devant ses partisans. Mais une chose est certaine, parions que Kofi Sarkodie cessera de perdre du temps à l’avenir en fin de match. Le défenseur de Houston avait déjà un carton jaune à son dossier et il a écopé d’un deuxième en fin de match, synonyme de rouge, alors qu’il tardait à faire sa rentrée de touche. Peut-être sévère, mais faire perdre du temps mérite un carton jaune, alors c’est plus une erreur de jugement de Sarkodiequ’autre chose selon moi. En fin de match, Wenger a obtenu une chance en or d’assurer la victoire à son équipe, mais il a envoyé le ballon tout droit dans la rivière derrière le stade à la place.

Chicago Fire 1 – 1 New England Revolution

Comme c’est souvent le cas, une équipe a dominé et l’autre s’en ait tiré avec le match nul. Quincy Amarikwa est en feu cette saison et a marqué son quatrième en début de match. Malheureusement, l’attaquant du Fire regardera le prochain match de la galerie de presse après avoir écopé de deux cartons jaunes dans ce match. Lee Nguyen a marqué du point de penalty pour New England, ce que n’a pas su faire Juan Luis Anangonopour Chicago en fin de rencontre.

Colorado Rapids 0 – 0 San Jose Earthquakes

Obtenir une occasion de marquer après 30 secondes et frapper le poteau peut être de bonne augure pour le reste du match, ou pas.C’est ce qu’Alan Gordon a fait, mais ici, ça n’a pas changé grand chose. Le match c’est terminé avec un médiocre pointage de 0-0, avec un carton rouge à retardement pour Adam Jahn étant probablement le point culminant de la rencontre.

Columbus Crew 1 – 1 DC United

Fabian Espindola a marqué le premier but du match sans avertissement, sur une frappe puissante dans le haut du filet pour battre Steve Clark et donner l’avance à Washington. Malheureusement, il faut tenir 90 minutes minimum pour l’emporter et Jiménez a aidé les siens à revenir de l’arrière en marquant… à la 90e minute.


Sporting Kansas City 4 – 0 Impact de Montréal

Bon, c’est ici que ça se gâte. Alors que les Bleus sont désespérés de mettre fin à leur horrible série sans victoire en ce début de saison, le Sporting n’a certainement pas aidé ici. Une autre défaite aurait fait assez mal, mais un massacre c’est bien pire.Dominic Dwyer a marqué les deux derniers buts de KC pour enfoncer le clou dans le cercueil de l’Impact, qui revient encore bredouille à la maison.

FC Dallas 2 – 1 Toronto FC


Les
Reds voient tranquillement leurs joueurs vedettes revenir au jeu, mais Dallas domine nettement en ce début de saison et ils ont encore une fois eu le dessus sur leurs adversaires. Blas Pérez et Matt Hedges ont marqué pour les vainqueurs, alors qu’IsseyNakajima-Farran avait marqué le premier pour Toronto.

Real Salt Lake 1 – 0 Portland Timbers

Portland est une autre équipe en quête de sa première victoire et elle s’est encore une fois inclinée. Les Timbers méritaient peut-être un meilleur sort toutefois, alors que Maximiliano Urruti a tout fait sauf marquer. Ned Grabavoy a ensuite profité de la générosité de la défensive de Portland pour marquer le seul but de la rencontre.


Chivas USA 1 – 2 Seattle Sounders

S’il y a un point positif cette saison pour Chivas, c’est Erick Torres. Le jeune Mexicain a marqué son 6e cette saison (à égalité au sommet chez les buteurs en MLS) sur penalty. Sinon, ce match était à l’avantage de Seattle. Sur une mauvaise sortie de Dan Kennedy, Lamar Neagle a égalisé, propulsant un ballon perdu au fond du filet adverse. Obafemi Martins a ensuite piqué le ballon devant la sortie de Kennedy pour donner la victoire à Seattle. Notons l’apport de Dempsey sur les deux buts.