clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Justin Mapp: l'Architecte du onze montréalais

Imaginez comment se porterait l’offensive du Onze Montréalais si l’Impact avait laissé aller Justin Mapp à la fin de la saison 2012.

Andrew Richardson-USA TODAY Spor

Depuis le début de la saison 2014, Justin Mapp est sans aucun doute le joueur le plus constant de la formation montréalaise. Match après match, il enchaîne les dribbles précis et les centres de qualités à ses partenaires qui manquent trop souvent d’opportunisme. Il est sans aucun doute le joueur responsable de l’animation offensive de cette équipe.

Ayant déjà accumulé 3 passes décisives cette saison, le vétéran de 29 ans est dans une forme plus qu’extraordinaire.  Celui qui entame sa 14e saison en MLS est devenu le joueur par défaut lorsqu’il est temps de décerner un prix comme le #SaputoDor , remis au meilleur joueur de la rencontre.

Le gaucher est comme un poisson dans l'eau quand il est sur une pelouse verte. Il réussit à créer une chimie avec l’ensemble de l’équipe, incluant un partenariat de marque avec l’attaquant italien vedette de l’Impact: Marco Di Vaio.

Justin Mapp fait l’unanimité chez les partisans de l’Impact et même pour une partie des partisans de l’équipe nationale américaine. Certaines personnes ont même tentés d’influencer Jürgen Klinsmann sur les réseaux sociaux pour que le joueur natif du Mississippi soit de la formation des États-Unis au Brésil.

Certains journalistes affirment aussi que si Justin Mapp était plus jeune, il serait assurément un joueur intéressant pour plusieurs formations européennes, notamment en Ligue 1.

Le milieu latéral gauche de l’Impact serait très dur à remplacer si celui-ci devait se blesser au cours de la saison. La preuve, l’an dernier, l’Impact a obtenu 12 de ses 14 victoires lorsque Justin Mapp était dans la formation.

L’américain a participé à 27 rencontres dont 21 comme partant et a permis à l’Impact de Montréal d’accumuler 41 des 49 points du Onze montréalais. Un autre fait intéressant est son apport dans le secteur défensif. Lorsqu’il était dans la formation, l’Impact accordait une moyenne de 1.29 but par rencontre alors que la formation montréalaise accordait 1.75 but en son absence.

Il ne faut pas oublier que l’Impact avait décidé de ne pas exercer son option de contrat sur Justin Mapp prétextant qu’il coûtait trop cher. Heureusement, Justin Mapp a tout de même décidé de signer un nouveau contrat moyennant une coupure salariale. Merci Justin d’avoir choisi l’équipe et non le salaire.

À titre de comparaison, voici un tableau des milieux de terrain qui ont un rôle considérable sur l'attaque de leurs équipes respectives. Ces joueurs empochent une somme considérablement plus élevée que Justin Mapp dans un contexte où les équipes doivent composer avec une restriction dans la masse salariale.

(Il est à noter qu’il s’agit d’une comparaison de profil de joueur qui n’est pas parfaite.)


Nom


Prénom


Salaire


Équipe


Higuain


Federico

440 000 US


Colombus

Diaz


Mauro

312 000 US

Dallas

Davis


Brad

325 000 US

Houston

Zusi


Graham

350 000 US

Kansas City

Juhnino


290 000 US

Los Angeles

Le Toux


Sébastien

200 000 US

Philadelphie

Valeri


Diego

400 000 US

Portland

Justin Mapp s’avère donc être une aubaine dans cette ligue, alors qu’il gagne dans la majorité des cas, presque trois fois moins cher. Cela permet évidemment à l’Impact de s’offrir d’autres joueurs pour appuyer l’américain.

Bref, Justin Mapp est un super joueur qui a choisi de rester avec un club malgré un contexte défavorable pour lui. Il a mis les bouchées doubles pour améliorer sa condition physique et cela eu un effet énorme sur ses performances.

Souhaitons qu’il continue à faire des dribbles à la FIFA 2014 et qu’il permette à l’Impact de garder espoir pour la course aux séries. Longue vie à l’effet Mappillon ![1]



[1] Expression créée par les gars de Soccer Sans Frontières