clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Patrice Bernier et La Liberté Offensive

Le nouveau capitaine de l'Impact de Montréal veut redevenir le leader offensif du club, un rôle qu'il n'a jamais perdu .. ou presque.

Jonathan Dyer-USA TODAY Sports

Si Patrice Bernier parlait Latin, il vous dirait " Libera me " ou en bon francais, Libérez-moi. Apres un rôle trop défensif à son goût, en 2013 sous Marco Schallibaum, le milieu de terrain cherche à reprendre du poil de la bête. On pourrait même dire que le Socrates de la MLS veut défendre son titre de philosophe du terrain.

Un peu comme le club, la fin de saison de Bernier a fini en dents de scie avec une blessure qui l'a gardé en dehors du terrain. Il rate le premier et seul match des séries de l'Impact dans son histoire MLS , à coté de lui le futur ex-capitaine Davy Arnaud.

Comme le club,  Bernier cherche à tourner la page sur 2013, une saison beaucoup trop houleuse, remplie d'inconstance et de gâchis de potentiel. Comme pour contrer une gueule de bois, un remède en 2014 est important pour la suite des choses.

Même si le club n'a jamais caché son envie d'aller chercher un milieu de terrain offensif de "top niveau", Bernier reste quand même le plus grand atout offensif dans ce secteur. Bernier, c'est aussi un milieu relayeur qui cache un numéro 10 dans l'âme.

Hernan aime davantage être devant la défense ....ça me permet de graviter plus vers l'avant et d'avoir plus de liberté de mouvement - Patrice Bernier


Dans ce contexte d'atout offensif, le rôle d'Hernan Bernardello devient encore plus important. Le milieu de terrain Argentin semble être une copie carbone de Bernier: technique, excellent passeur, vision de jeu au dessus de la moyenne.






Pour lire une entrevue plus en profondeur avec Patrice Bernier, Olivier Tremblay parle au capitaine sur sa récupération physique et le role de Bernardello à ses cotés. Merci à Olivier pour les citations.


Quoique Patrice a un avantage sur Hernan dans la construction du jeu, notamment dans les dernier 30 mètres. Mais l'argentin va contribuer vers la libération offensive de Bernier.

Placé devant la défense, Bernardello sera le sécateur humain du club et un abonné garanti de la biscotte jaune avec une teinte d'orange.

En ayant moins de responsabilités défensives, Bernier pourra combler des lacunes offensives de l'Impact en 2013, notamment un coté gauche qui a besoin d'un boost de vitamine C. Tout en maintenant une stabilité au milieu de terrain, le duo Bernardello-Bernier doit donner plus d'options, rendant le jeu de l'Impact moins prévisible.

Mais dans tout ca, le capitaine de l'Impact va devoir trouver une chimie avec Bernardello afin que le jeu d'équipe soit synchronisé au maximum. Au fait, le jeu de l'Impact en dépend à 100% et ne peut plus se permettre d'attendre une quinzaine de matchs pour voir la première étincelle.

D'ici là, Bernier essaie encore de récuperer à temps pour le premier match de la saison, le 8 Mars 2014 contre le FC Dallas. Avec de grandes chances qu'il ne soit pas titulaire, les fans du ballon rond vont devoir être patients pour voir Bernier sur le XI partant de Frank Klopas.