clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Impact de Montréal : Le pilier défensif ? Un défenseur central

Avec le départ de Mattéo Ferrari à la fin de la saison, l’Impact se retrouve avec un trou béant en défense centrale. Un problème qui doit causer des maux de tête à Klopas.

Scott Sewell-USA TODAY Sports

J’irai même plus loin en affirmant hors de tout doute que ce trou est présent depuis la retraite d’Alessandro Nesta. Il faut donc que la direction trouve un joueur à la hauteur du défi et malheureusement pour les amateurs le temps presse.

Ce défenseur aurait très bien sûr pu être un latéral. Il existe d’excellents défenseurs dominants jouant sur les ailes. On a qu’à penser à Philip Lahm ou Dani Alves dans un cadre plus international ou encore à Deandre Yedlin avec les Sounders de Seattle qui fait un excellent travail. Cependant, à l’heure actuel et en analysant la situation de l’équipe l’an passé, je crois qu’il faut impérativement que le pilier de la défensive de l’Impact soit dans l’axe. Trop de problèmes et d’improvisations ont eu lieu à cette position durant la dernière saison pour ne rien faire. De plus, Klopas semble d’accord et a dit dans un entretien avec les amateurs que l’on avait en vue un défenseur central et que tout le monde allait être content. Maintenant la question est de savoir : Quel profil ce défenseur doit-il avoir ? Il est bien beau de dire que le pilier se doit être dans l’axe mais il faut savoir aussi quel genre de joueur nous voulons.

Premièrement, il faut que le joueur soit un défenseur central naturel et non un joueur qui s’y retrouve par défaut. Trop souvent au cours des deux dernières saisons, nous avons vu des joueurs à des positions où ils n’avaient presque jamais joués au cours de leurs carrières. Cela rapporte rarement des dividendes.

Les qualités physiques du joueur sont aussi très importantes. La MLS, on le sait, est un circuit très dur physiquement. C’est un des commentaires qui ressort le plus souvent lorsque l’on demande aux vedettes de comparer le circuit avec les grands championnats européens. Il faut donc que le défenseur, sans être nécessairement un géant, soit capable de se défendre contre des joueurs physiques et teigneux. Un joueur qui a prouvé qu’il pouvait disputer plus de deux matchs de suite sans être blessé est aussi primordial. On n’a encore très fraichement en mémoires les noms de Rivas et Lopez. Ce dernier est par ailleurs toujours sous contrat avec le club.

Deux des problèmes de l’Impact sont les coups de pieds arrêtés. Tant pour les défendre que pour les prendre. Un défenseur central dominant de la tête est une bonne façon de changer la donne dans les deux cas. Bien que ce soit un travail collectif, un joueur qui a un instinct dans ce genre de jeu réussira sa part de jeux importants à lui seul au cours d’une saison et cela peu peser très lourd dans la balance au final. Je suis loin de dire que c’est la solution aux problèmes de l’Impact car le tireur de coups franc est aussi très important et la stratégie que l’on utilise aussi mais cela ne peut pas nuire. En défensive cependant son impact serait immédiat car il s’imposerait dans la surface pour rejeter les ballons dans une zone hors de danger. Un excellent sens de l'anticipation est aussi important dans ce genre de jeu. Nesta n'était pas le plus rapide en fin en fin de carrière mais il compensait par une anticipation hors pair et un sens du jeu supérieur.

La dernière chose importante que je regarderais est son expérience et leadership. Il faut que le joueur ait une bonne feuille de route. Pas nécessairement un joueur de 35 ans comme avec Nesta ou Ferrari mais quelqu’un qui a du vécu soit en MLS ou dans une ligue importante. Pour ce qui est de ses qualités de leader mon point de vue est simple : je ne vois aucun leader en défense présentement chez le onze montréalais. Camara est le vétéran de cette brigade mais ses nombreux cartons jaunes et pertes de concentration me font penser que le leadership n’est pas sa plus grande qualité. Sa prise de bec avec Patrice Bernier en fin de saison me porte à croire qu’il aime faire à sa tête. Avec la jeunesse de notre défensive il faut quelqu’un capable de les diriger autant sur le terrain qu’en dehors de celui-ci.

Voilà donc les qualités que je rechercherais si j’étais Klopas comme prochain défenseur central. Maintenant reste à savoir qui est disponible pour combler ce poste. Je lance des noms comme ça : Aurelien Collin ? Mario Yepes ? Joseph Yobo ? André Hainault ? Vos choix sont aussi bons que les miens. Pour ma part que je crois que Collin est le meilleur choix possible. Avez-vous des noms ?