clock menu more-arrow no yes

Filed under:

L'Impact de Montréal et le web 2.0 mobile: Entrevue avec Nicolas Baldovini de Nurun

New, 1 comment

On a eu la chance de discuter avec Nicolas Baldovini, UX Designer / Lead UX BRP, à Nurun pour nous parler de son expérience durant le processus de design et de création des applications smartphone de l'Impact de Montréal.

Les propos ci-dessous n'engagent que son auteur: Nicolas Baldovini.

M.R.S: Qui est Nurun?

Nurun , c'est plus de 1300 collaborateurs à Montréal, Paris, Turin, Shanghaï, Milan, Québec, Madrid, Atlanta, Toronto et San Francisco. Depuis 2000, Nurun a développé une expertise reconnue dans l'analyse des nouveaux comportements consommateurs appliquée aux stratégies de communications numériques.

Ces équipes UX et d'anthropologues contribuent à rendre les marques vraiment utiles dans la vie de tous les jours. Les clients de Nurun: L'Oréal Paris, Vidéotron, Jean Coutu, Archambault, Google, BRP, Michelin, Sun Media, Lacoste, Sony, Tag Heuer, L'Impact de Montréal, Louis Vuitton, Archambault, Sanofi, Home Dépôt ou encore Sears Canada.

M.R.S: Est-ce que le partenariat entre l'Impact de Montréal et Vidéotron (Québecor) rendait Nurun comme choix naturel pour les applications Smartphones de l'Impact de Montréal?

Nicolas:

Le marché des applications mobiles reste relativement jeune. Nurun a développé de nombreuses applications pour tablette et mobile ce qui a permis par exemple d'être sélectionné par Coke globale pour être une des agences de référence dans le développement des applications mobiles de marques de Coca-cola.

De plus, Nurun a dans ses rangs de véritables passionnés de Soccer pour preuve les 3 coupes remportées cette année par le FC Nurun (Coupe Normand, Coupe Canadian Corporate Soccer League. Prix du fair-play M.Kurdos), ce qui faisait de nous une cible idéale pour développer et réaliser cette application.

Une application pour les fans par des fans.


M.R.S: Quelle direction artistique, fonctionnelle a voulu prendre l'Impact de Montréal pour ses applications Smartphones?

Nicolas:

Nos équipes se sont imprégnés de la charte et des codes de l'Impact et en particulier pour la création des pictogrammes représentants les émotions pour le volet 'Mon Impact'.

- L'idée était de reprendre les couleurs historiques de l'Impact de Montréal qui sont le Noir et le Bleu marine.
- D'un point de vue iconographie, il s'agissait de reprendre des images et des codes qui parlent à l'utilisateur. Le choix de symboliser l'accueil par un stade est un exemple de la logique que nous avons voulu mettre en place.
- L'illustration visuelle était très importante dans cette application. C'est pour cette raison que nous avons donné beaucoup de places aux nouvelles, mais aussi au contenu vidéo que pousse régulièrement l'impact.

- L'idée était d'avoir véritablement un contenu visuel clair, que le fan peut apprécier et comprendre. De plus chacune des vidéos se lit au sein de l'application, tout le module de contrôle son, piste etc. est intégré et permet une expérience vidéo et de consultation optimale.

M.R.S: Pour les gens non-familier avec le processus, en quoi consiste un processus de création d'une application Smartphone?

Nicolas:

L'écoute des besoins, la patience et l'empathie sont des postures de rigueur dans tout projet de développement. Réalisée sur deux plates-formes (Android et iOS), l'application de l'Impact de Montréal a été une réalisation pleine de défis.

Lorsque tu attaques le marché du sport et de l'évènementiel, tu sais que ta visibilité sera grande, tu te dois de penser à un public extrêmement large. De l'enfant de 8 ans qui joue avec le téléphone de ses parents au jeune retraité qui profite des matchs de soccer avec ses petits-enfants, tu dois écouter tout le monde. Ça requiert de mettre en place une stratégie très claire et large avant de procéder à la réalisation des premiers sketchs ou débuter le développement.

Nos équipes ont beaucoup observé et réfléchi afin de sélectionner les options qui paraissaient les plus importantes dans une phase 1 de l'application. À ces éléments, a été ajoutée une feature [caractéristique], qui ferait que les fans de l'Impact se sentiraient tout à fait spécial avec leurs applications : La Timeline Mon Impact.

Cette application a une belle capacité d'évolution, Nos équipes ont déjà pensé à une deuxième et troisième version.

M.R.S: Justement en parlant du ''feature'' Mon Impact, d'où vient l'idée et quel est son objectif primaire?

Nicolas:

Nurun cherchait à avoir une feature [caractéristique] cool, novatrice et qui permet aux utilisateurs d'interagir avec leur club. Le but était à la fois de vivre le match de la maison, mais aussi dans la rue et évidemment au Stade Saputo. L'idée de suivre minute par minute via Twitter est rapidement apparue comme un choix évident.

L'idée d'avoir une tribune " populaire et virtuelle " où les fans de l'Impact de Montréal pouvaient écrire, publier des photos et surtout encourager leur équipe tous ensemble est devenu incontournable.

Cela a permis de créer un endroit où tous peuvent visualiser les différentes émotions vécues par les supporters au moyen des émoticônes.

M.R.S: Fallait-il penser comme un fan de sport pour la conception de l`Interface Usager?

Nicolas:

Dans mon travail, j'évalue beaucoup d'applications. Que ce soit l'application de Heineken " Star Player " ou celle de mon club favori le Sporting Club de Bastia, chacunes des applications intéressantes ont été passées en revue.

Dans la ''timeline'' Mon Impact, nos équipes se sont mêmes inspirées de certaines choses qui se faisaient via des applications environnementales aux États Unis. Ça te donne une idée de l'ensemble des choses que nous regardons.

Mais, c'est sûr que pour réaliser une application de sport, il faut aimer et guider ton équipe de développement dans un chemin précis. Le calendrier, le classement sont des choses importantes et la façon de les présenter l'est tout autant. Ce qui me rend le plus fier aujourd'hui c'est d'avoir réussi à faire deux applications de qualité sur iOS et Android.

M.R.S: Nicolas, tu es toi-même un fan de soccer/football. Est-ce que tu étais au paradis en travaillant sur ce projet? Parle-nous un peu de ton expérience durant tout ce processus en tant que Lead Designer et fan de soccer.

Nicolas:

Au paradis je ne sais pas (rires). C'est sûr que je suis un véritable fan de soccer. C ‘est mon sport, je l'ai pratiqué toute ma jeunesse et je le pratique encore. Je suis même venu à Montréal pour le Soccer et à l'époque essayer de rejoindre les Carabins de l'Université De Montréal. C'était très important durant la conception de l'application de rester neutre.

J'estime que tu peux être passionné, tu peux aimer un sport mais quoi qu'il en soit la passion ne doit pas empiéter sur le côté professionnel. Mon métier c'est de penser " utile ", " usagers ". Je dois oublier ce que je pense, ce que je ferai mais plutôt imaginer ce que les autres font avec un mobile.

C'est là-dessus que j'ai essayé de me focaliser. Ayant déjà travaillé en Europe avec des grands clubs de soccer ou connaissant assez bien ce domaine, je me suis dit qu'il fallait prendre ca calmement afin de réaliser une application qui deviendrait rapidement un succès.

----------

Dis comme un vrai fan du ballon rond et expert dans le monde du mobile.

Je voudrais encore remercier Nicolas Baldovini de Nurun pour son temps et d'avoir partagé sa passion du soccer avec les fans de l'impact de Montréal et aussi de nous ouvrir une petite fenêtre sur les débuts et l'évolution du concept derrière les applications Smartphone de l'impact de Montréal.

Il est possible de télécharger l'application directement via un code QR imprimé sur des affiches au Stade Saputo, ou en visitant http://www.impactmontreal.com/mobile ou directement via le Playstore (Androïd)http://bit.ly/IMFC-PLAYstore ou le App Store (iPhone). http://bit.ly/IMFC-APPStore .