FanPost

IMFC vs. RBNY: Le Match Raté

OK le titre est trompeur, il va contre tout ce que vous avez pu penser du match. Mais laissez moi vous expliquer, vous allez comprendre.

En cette saison inaugurale en MLS, j'ai choisi de ne pas prendre de billets de saison. Je m'étais dit, en fin stratège, je vais astucieusement sélectionner à la pièce les matchs importants et fort en émotions. Alors, constatez par vous-même:

  • Nous sommes dans la course au séries
  • Marsch nous fait grâce d'un alignement parfait (voir plus bas)
  • Di Vaio va marquer, les probabilités sont hautes, (et ma poupée voodoo me l'a dit)
  • Météomédia a eu un orgasme devant cette belle journée
  • Nesta est titulaire pour la première fois en championnat
  • Titi et sa bande sont en ville
  • Le stade est plein à craquer

Bref, le match contre le Red Bull, était un de ces match où j'aurais dû être au stade. Mais non. J'ai raté ce match.

J'étais plutôt dans une fête d'arrière-cours avec ma famille à faire des blagues avec cousins et oncles, bière à la main, les enfants qui rigolent et les vieux qui sont heureux. Seule façon de suivre le match fut de parcimonieusement regarder le iPad du frangin via MLS Live.

L'Homme du match

Selon moi, qui a vertement critiqué son travail la semaine dernière, la personne qui m'a le plus impressionné lors de cette éclatante victoire, fut notre entraineur, Jesse Marsch.

Le niveau de préparation de l'équipe était optimal. L'alignement de départ présenté était comme s'il avait organisé des "focus group" avec les fans, et les avait écouté. Ses substitutions ont, toutes trois, faites plein de bon sens. Seule ombre au tableau, en ce qui me concerne, est cette confiance aveugle en Ricketts.

Fullscreen-1_medium

Di Vaio: fin du calvaire.

Magistral. On a presque physiquement vu a pression s'évacuer lors du but.

Question pour vous lecteurs: qu'embrasse Marco Di Vaio sur sa main gauche retourné lorsqu'il marque?

Twitter report

Deux tweets ont retenus mon attention en cet après-match. Le premier de Doug McIntyre, journaliste à ESPN:

Twitter_20__20dougmacespn_20__20thierry_20henry_20on_20_23imfc__20_e_20

Woah! Celle-là je l'ai pas vu venir!

Le second, du "big J":

Twitter_20__20joeysaputo_20__20autant_20que_20je_20critiquer_20mo_20

Il aurait pu simplement dire "Absolute bliss. Enough said."

Bonne semaine à tous!

Allez Montréal.

JS.

P.S. J'ai adoré la banderole "Passion avant le $, le RBNY tue le sport" (ou quelque chose du genre). Je partage cette opinion.