FanPost

Crucial le mois d'août?

L’Impact de Montréal amorce le dernier droit de la saison et la bonne nouvelle est qu’ils sont encore dans la course aux séries. La mauvaise est qu’il reste seulement 4 parties à jouer au Stade Saputo.

Je dis que c’est une mauvaise nouvelle car les joueurs de l’Impact ne sont pas capable d’arracher une victoire à l’étranger… ou presque. Ils ont présentement une fiche de 1 victoire, 1 nul et 9 défaites sur les pelouses adverses. Ce n’est pas avec ce genre de dossier qu’ils vont faire les séries. Restons optimistes car depuis l’arrivée de Nesta et le retour de blessures des Ferrari et « coup de boule » Rivas, la brigade défensive du 11 montréalais semble beaucoup plus étanche. J’ai hâte de voir ce que l’équipe fera, face au Revolution en Nouvelle-Angleterre dimanche prochain. Cette partie en est une que l’on ne peut se permettre de perdre. J’irais juste qu’à dire que nous devons absolument la gagner. Cette équipe nous talonne au classement dans l’est et en plus, ils ont quelques matchs en main (3). Nous devons absolument partir de Boston avec les 3 points. Notamment lorsque l’on réalise que les 2 prochains matchs, tous à domicile, ne seront pas de tout repos. L’Impact affrontera l’Earthquakes de San Jose, qui présente la meilleure fiche en MLS cette année pour ensuite se frotter aux D.C. United qui l’a battu 3-0 il y a à peine 1 mois. En conclusion, le mois d’août sera déterminant pour l’Impact s’il veut espérer se hisser dans le top 5 de la conférence de l’Est.

J’aimerais aussi vous transmettre mon opinion personnelle au sujet de notre défenseur central qui a fait un fou de lui samedi face à l’Union de Philadelphie. Rivas, après avoir subi un tacle (jambette) de l'attaquant Antoine Hoppenot, lui asséna un vicieux et vraiment pas nécessaire coup de boule (coup de tête) semblable à celui donné par Zinedine Zidane au joueur italien, Marco Materazzi, pendant la finale de la Coupe du monde 2006. Ce geste est vraiment inacceptable et met le onze montréalais dans l’embarras. Cette action lui a d’ailleurs valu un carton rouge et une suspension, du comité de discipline de la MLS, est à prévoir. Rivas, 29 ans, est un vétéran de plusieurs grands clubs dont River Plate (Argentine) et Inter Milan (Italie). Il aurait dû se comporter comme le joueur d’expérience qu’il est et ne pas répliquer. Le geste aurait pu valoir un carton jaune au joueur de l’Union; mais plus important, l’Impact ne l’aurait pas perdu pour ces prochains matchs si importants, due à une suspension qu’il devra maintenant purger.

La dernière chose que je voudrais ajouter est que je souhaite voir Felipe cesser de plonger pour essayer d’attirer des fautes. Premièrement, on réalise tous que les arbitres se sont passé le mot versus les plongeons qu’il exécute au moindre contact reçu. Deuxièmement, la MLS n’est pas la Brasileirão (ligue du Brésil) ou la Liga (Ligue d’Espagne). Chaque fois qu’il plonge, il n’obtiendra pas une faute. Comprenez-moi bien, j’adore Felipe et je trouve qu’il est techniquement un des meilleurs joueurs de l’Impact; mais je déteste le fait qu’il est toujours en train de tomber pour attirer la faute. Ce n’est pas le style de la MLS et ce n’est pas le style que j’aime (je suis plus du style EPL ou Bundesliga).

Il ne me reste qu’à nous souhaiter un bon mois d’août en espérant que l’Impact nous fasse honneur et garde nos rêves de séries en vie jusqu’au mois de septembre.



In This FanPost

Teams