clock menu more-arrow no yes

Filed under:

IMFC vs TFC, à quoi s’attendre?

Des changements sont à prévoir après les récents résultats.

MLS: Toronto FC at Montreal Impact
Saphir Taïder aura beaucoup à faire samedi au Stade Saputo.
Eric Bolte-USA TODAY Sports

Lorsque Rémi Garde a reçu le calendrier de la saison 2019, son réflexe fut probablement de le regarder en diagonale jusqu’à la date du 13 juillet où il a reconnu le logo du Toronto Football Club. Et pour cause, à part les finales, les affrontements entre équipes rivales sont toujours les plus excitantes pour les entraineurs à préparer leur équipe. Le staff technique de l’IMFC est bien au fait de l’importance de cette partie et voudra tout faire pour préparer son équipe de la meilleure façon possible. Cela dit, où le match sera gagné et où sera-t-il perdu pour les Montréalais?

Il va de soi que si l’Impact présente un niveau d’effort et d’émotion similaire à celui qu’il a démontré face au York9 mercredi en championnat canadien, la soirée risque d’être assez longue au Stade Saputo. La préparation mentale se doit donc d’être optimale. La chose la plus importante devra être de mettre les contre-performances récentes derrière eux et se concentrer au maximum sur le moment présent. Les joueurs devront être investis à 100% dans chaque action, car un résultat positif est souvent l’accumulation de petites batailles gagnées au cours d’un match. Autrement dit, l’attitude de l’équipe jouera pour beaucoup et c’est celle qui aura le plus faim et se sacrifiera le plus qui aura certainement une mainmise sur la victoire.

MLS: Minnesota United FC at Montreal Impact
Samuel Piette sera un facteur clé pour remporter la bataille physique au milieu du terrain.
Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports

Cela dit, Garde aura des choix difficiles à faire au niveau tactique et au niveau de son personnel. La défense est certainement une source de maux de tête récemment pour l’entraîneur Français et un retour à une défensive à 4 pourrait être une piste de solution. Zakaria Diallo semble beaucoup plus à l’aise lorsqu’il a seulement un partenaire en défense centrale et a semblé à son meilleur à la droite de Jukka Raitala. Le retour de Daniel Lovitz de la Gold Cup ouvre la porte à cette possibilité. Pour ce faire, Victor Cabrera et Rudy Camacho devront céder leur place.

MLS: Chicago Fire at Montreal Impact
Zakaria Diallo et Jukka Raitala formèrent un excellent duo en début de saison.
Eric Bolte-USA TODAY Sports

En soustrayant un défenseur de l’équation, ce serait une belle occasion de replacer Saphir Taïder à la position la plus naturelle, celle de milieu central gauche. L’Impact pourrait donc s’aligner en 4-5-1 et employer deux ailiers naturels sur les côtés de sa ligne de 5. L’idée serait assez simple. Le TFC aime posséder le ballon et s’installer longuement en territoire offensif, avec Michael Bradley comme métronome au milieu du terrain. Bien qu’il ait ralenti, l’Américain a encore une grande influence au milieu du terrain torontois. En jouant le 4-5-1, trois milieux centraux pourraient être utilisés pour emboiter Bradley et le forcer à jouer rapidement et, ce faisant, le forcer à concéder la possession du ballon. Lui qui aime jouer assez bas sur le terrain, même en zone offensive, l’Impact pourrait récupérer le ballon dans de bonnes positions. En isolant Bradley, Toronto deviendrait beaucoup plus prévisible lorsqu’ils tenteraient de trouver Pozuelo et Altidore. En approchant Taïder de Piette dans la composition tactique, le milieu défensif Québécois pourrait descendre plus bas pour aider les défenseurs centraux lorsqu’ils auront les mains pleines avec Altidore, en plus d’avoir la confiance que Bradley ne sera pas à découvert.

Dans cette optique, il ne faut pas sous-estimer l’apport de la folie dans le jeu de certains joueurs comme Orji Okwonkwo ou Omar Browne qui ont la capacité de créer des jeux à partir de très peu. Si l’impact accepte de concéder la possession à Toronto, l’explosivité de ces deux joueurs sera très importante en contre-attaque. Lors de duels très serrés, ils peuvent être la différence entre la victoire et la défaite, comme on a pu constater cette saison.

MLS: Portland Timbers at Montreal Impact
Orji Okwonkwo, qui a fait vibrer la foule à son dernier départ au Stade Saputo, pourrait faire partie du 11 partant.
Eric Bolte-USA TODAY Sports

De plus, dans le dernier mois, Toronto a délaissé son système à 5 défenseurs pour un système à 4. Les résultats n’ont pas été très concluants et la défensive Torontoise semble aussi incertaine que celle de l’Impact. L’occasion est belle de déstabiliser cette défense peu rodée. L’attaque Montréalaise se devra d’être très diversifiée entre les combinaisons rapides en une ou deux touches de balle et l’attaque beaucoup plus directe vers de but adverse. Anthony Jackson-Hamel pourrait être appelé à débuter le match, lui qui a la capacité de jouer les ballons en profondeur. De plus, Rémi Garde aura certainement fait ses devoirs et avisé ses joueurs offensifs de faire pencher le jeu du côté de la défense défendu par Eriq Zavaleta beaucoup plus que le côté de Chris Mavinga. Il sera intéressant de voir si Greg Vanney sera tenté de donner le départ en défense centrale à son nouveau venu Omar Gonzalez. D’une façon ou d’une autre, il faudra capitaliser sur le peu de réussite et de stabilité récente de la défense des ennemis.

Rémi Garde apportera certainement des modifications tactiques à son équipe en vue du grand match de samedi. Les performances récentes de son équipe étant en deçà de ses standards, on peut s’attendre à une équipe Montréalaise agressive qui cherchera à capitaliser sur les erreurs des Torontois en tentant de limiter ses propres erreurs.

Alignement possible IMFC:

Bush, Sagna, Diallo, Raitala, Lovitz, Browne, Taïder, Piette, Shome, Okwonkwo, Jackson-Hamel