clock menu more-arrow no yes

Filed under:

Semaine 9 en Major League Soccer: Les Whitecaps se réveillent

Durant la 9ième semaine de la MLS, le seul club canadien à connaitre la victoire était les Whitecaps de Vancouver. L'Impact n'avait pas de match ce weekend et le Toronto FC perd contre le Revolution.

Anne-Marie Sorvin-USA TODAY Sports

Match de la semaine

Vancouver Whitecaps 3 - 2 San Jose Earthquakes

Au rythme ou le match a commencé, on pouvait s'attendre à ce que les Caps l'emporte 5 ou 6 à 0. Kekuta Manneh a marqué tout un but, s'emparant de son propre retour après avoir tiré sur le poteau. Pedro Morales a marqué un doublé en l'espace d'une minute par la suite. Bien qu'ils aient dominé le match, les Whitecaps on laissé Chris Wondolowski en marquer deux pour passer près de ramener les Quakes dans le match. Mais avec la victoire vient une mauvaise nouvelle : Darren Mattocks est sorti sur blessure en première demie. Vu ses performances cette saison, espérons que ce n'est rien de sérieux.

Autres matchs

Toronto FC 1 - 2 New England Revolution

Les Reds connaissent une mauvaise séquence avec trois défaites consécutives. Leurs gros joueurs sont de retour en santé, alors pas d'excuses maintenant. Jackson a ouvert la marque rapidement dans le match sur un tir d'en dehors de la surface de réparation. Patrick Mullins a ramené les Revs dans le match, marquant le premier but de la Nouvelle-Angleterre et provoquant un penalty sur le but gagnant de Lee Nguyen.

Chicago Fire 2 - 3 Real Salt Lake

Toujours sans victoire, on croyait que c'était finalement fait pour le Fire. Mais Real Salt Lake est revenu de l'arrière, marquant trois buts consécutifs. N'importe quelle avance est fragile à Chicago. Joao Plata en a marqué deux et Alvaro Saborio a marqué l'autre pour les Royaux. Mine de rien, Salt Lake City est la seule équipe toujours invaincue cette saison.

Colorado Rapids 1 - 0 Los Angeles Galaxy

Les Rapids, toujours surprenants, ont encore une fois fait le coup à un grand de l'Ouest. Le Galaxy a probablement dominé en ayant les meilleures occasions de marquer. Mais Vicente Sanchez a effectué un tir précis pour battre Peneda et donner les trois points à son équipe (Était-ce un tir ou un centre? Nous ne le saurons jamais). Robbie Keane a également raté un penalty, tirant hors cadre.

Seattle Sounders 2 - 1 Philadelphia Union

C'est dommage, parce que l'Union ne joue pas comme une équipe avec une seule victoire. Mais la finition n'est pas la. Après avoir pris l'avance tôt dans le match, les Sounders sont revenu à l'attaque pour en marquer deux en deuxième demie.

Portland Timbers 3 - 2 DC United

38 secondes de jouées et c'était déjà 1-0 Portland. La défensive de DC United n'était pas encore réveillée que Gaston Fernandez profitait d'une passe parfaite de Diego Valeri pour marquer. Et puis, avec un tir dévié venant de nul part, Davy Arnaud a remis les pendules à l'heure. Portland a pris l'avantage par la suite avec des buts de Danso et Urruti, pour ENFIN obtenir une victoire cette saison.

Chivas USA 1 - 4 Houston Dynamo

Marquer en premier n'est pas toujours suffisant. Demandez à Chivas USA. Les Chèvres ont pris l'avance avec un but d'Erick Torres sur penalty. Mais c'est à peu près tout ce que Chivas fait cette saison, marquer sur penalty. Houston a enchainé avec du soccer solide et en a marqué quatre.

FC Dallas 0 - 1 New York Red Bulls

Je-Vaughn Watson a débuté le match avec un coup de pied dans les bijoux de famille de Tim Cahill, un coup digne des plus grandes écoles de Shaolin (quoi que ça semble involontaire à la reprise). Il a mérité un carton rouge pour son geste. En début de deuxième demie, Blas Pérez a vu son penalty être stoppé par Luis Robles. À 10 joueurs, ce but aurait été crucial pour Dallas, qui a ensuite vu Bradley Wright-Phillips donner la victoire à New York quelques minutes plus tard.

Sporting Kansas City 2 - 0 Columbus Crew

Le match a été assez partagé, avec peut-être un léger avantage à Kansas City. Claudio Bieler a finalement marqué pour le Sporting, lui qui fait maintenant figure de remplaçant depuis l'éclosion de Dom Dwyer. Kansas City partage maintenant la tête dans l'Est avec New York et New England, alors que Columbus n'a pas gagné à ses cinq derniers matchs après avoir entamé la saison avec trois victoires.