David Villa au New York City FC : Es un trato grande

David Ramos

L'espagnol David Villa s'amène en MLS avec un bagage international plus que reluisant. Aura-t-il autant d'effet sur le circuit Garber qu'avait eu David Beckham en 2007?

Avec l'arrivée imminente de deux nouveaux clubs l'an prochain ( New York City FC et Orlando City SC) et un autre en 2017, on peut présumer que la MLS est actuellement en bonne santé financière. Ajoutons à cela l'arrivée de vedettes internationales de partout à travers le globe et on peut assurément en conclure que c'est effectivement le cas.

Que fut l'élément déclencheur de ce boom financier qui permet à la ligue, aujourd'hui, de se donner encore plus d'outils pour agrandir son aura à travers la planète foot? Selon moi, c'est obligatoirement l'arrivée de David Beckham qui a permis tout cela en attirant le regard du monde entier sur un circuit qui a depuis accueilli 6 nouvelles franchises dont 3 qui feront leurs entrées sous peu.

La venue de David Beckham a également fait du bien aux poches des propriétaires des équipes de la MLS. L'assistance totale de l'ensemble des matchs disputés a passé de 2 millions de personnes à 6 millions de personnes par année, depuis le début des années 2000.

L'ère Beckham a aussi permis à la MLS d'accueillir de nouveau talent parmi ses rangs. Du compte on retrouve les joueurs internationaux comme Thierry Henry, Robbie Keane, Marco Di Vaio, Tim Cahill, Raphael Marquez, Jermaine Defoe et dernièrement un certain David Villa. De ce qu'on peut en croire, ce n'est qu'un début.

Tous ses joueurs ne peuvent qu'apporter du positif à cette ligue qui année après année continue de faire écarquiller bien des yeux en relevant son jeu d'un cran. À titre d'exemple, l'ensemble des équipes de MLS marque seulement 8 % de moins que les équipes de Bundesliga et 15 % moins qu'en Première ligue (EPL) considérée comme étant deux des championnats les plus excitants sur la planète.

Prochain objectif pour une équipe MLS: Gagner la ligue des champions de la Concacaf contre une équipe mexicaine.

Outre le public et de plus en plus de joueurs étrangers, qui se tournent davantage vers la MLS, les chaines de télévision démontrent également beaucoup plus d'intérêt envers la MLS. La preuve est le fait que les droits de télévision passeraient de 28 à 78 millions de dollars US.

Ceci fut probablement motivé par le retour à la maison des deux prodiges américains Michael Bradley et Clint Dempsey.

Étant donné que le partage des revenus de télévision est partagé également à travers la ligue, cela représente une somme additionnel de 2 millions par club qui leur permettra d'investir encore plus sur le plan sportif et par conséquent sur la santé financière de la ligue.

Assez parlé de chiffre. Parlons maintenant des joueurs sur le terrain.

Nous pouvons sans aucun doute dire que le niveau de jeu en MLS a considérablement évolué. On est bien loin du " Kick and run " auquel on avait droit autrefois. On peut donner crédit aux structures de soccer mineur, aux académies ou tout simplement au plus grand nombre d'investissements dans tout type de programmes de soccer en Amérique du Nord.

Cependant, ce qui a permis À la MLS d'atteindre un niveau supérieur est l'arrivée des joueurs étrangers et plus particulièrement les joueurs issus de la règle Beckham, plus communément appelé les joueurs désignés.

Ceux-ci on permit à la ligue de se doter d'une culture et d'une vision un peu plus large , au-delà de l'Amérique du Nord. Grâce à eux, la ligue a maintenant une certaine notoriété et le nombre de rumeurs concernant le départ d'une vedette du passé vers un club de la MLS est ahurissant.

De plus en plus de joueurs voient la MLS comme un bon défi$$$  et contrairement aux joueurs qui s'amenaient en Amérique du Nord auparavant, les nouveaux arrivées ne sont plus que des joueurs en fin de carrière.

Bref avec la dernière acquisition de la MLS, on peut dire que la ligue a réussi à atteindre son objectif d'attirer des joueurs de calibre mondial dans ses rangs, mais à quel prix ? Après ça où est la limite?

Selon moi ce n'est qu'une question de temps avant que la MLS accorde le droit aux équipes les plus fortunées de pouvoir acquérir un quatrième joueur désigné. Le seul danger de cette situation est que les équipes riches présentes dans de grands marchés auront toujours les ressources financières, alors que d'autres devront sortir tous les dollars présents dans le petit cochon pour s'offrir un joueur inférieur à David Villa.

Aurons-nous droit à un conflit en raison de l'écart trop grandissant entre les excellents joueurs et les bons joueurs? Aurons-nous droit un championnat à deux ou trois équipes qui peuvent aspirer aux grands honneurs et gagner des titres? Tandis que les autres clubs vont se battre pour compléter le peloton?

La MLS a beaucoup de reflexion à faire car oui la MLS n'est plus un embryon, elle est en phase de croissance et les dirigeants devront bien faire les choses sinon  la ligue n'atteindra pas sa maturité et commencera sa phase de déclin trop rapidement.

Quoiqu'il en soit, espérons que le fait que David Villa joigne la MLS aura probablement un effet similaire à l'arrivée de Beckham en 2007, parce qu'il s'agit d'un " Bloody Big Deal " .

Trending Discussions

X
Log In Sign Up

forgot?
Log In Sign Up

Forgot password?

We'll email you a reset link.

If you signed up using a 3rd party account like Facebook or Twitter, please login with it instead.

Forgot password?

Try another email?

Almost done,

By becoming a registered user, you are also agreeing to our Terms and confirming that you have read our Privacy Policy.

Join Mount Royal Soccer

You must be a member of Mount Royal Soccer to participate.

We have our own Community Guidelines at Mount Royal Soccer. You should read them.

Join Mount Royal Soccer

You must be a member of Mount Royal Soccer to participate.

We have our own Community Guidelines at Mount Royal Soccer. You should read them.

Spinner.vc97ec6e

Authenticating

Great!

Choose an available username to complete sign up.

In order to provide our users with a better overall experience, we ask for more information from Facebook when using it to login so that we can learn more about our audience and provide you with the best possible experience. We do not store specific user data and the sharing of it is not required to login with Facebook.

tracking_pixel_9353_tracker